Go Top

Plus d’espaces verts, moins de décès

Jeudi 06.01.2022

Une étude européenne démontre qu’environ 43’000 morts pourraient être évitées si les habitant·e·s des villes avaient plus facilement accès à la végétation.

espaces verts 400© almapapi / Pixabay

Le projet européen GoGreenRoutes [1], mené par un consortium multidisciplinaire de quarante organisations, a publié dans la revue The Lancet [2] le résultat d’une grande étude sur l’impact des espaces verts sur la santé des citadin·e·s. Elle s’est ainsi penchée sur les cas de 978 villes et 49 grandes agglomérations. A noter qu’en Europe, 75% de la population vit en région urbaine.

En analysant la quantité d’espace vert à disposition des habitant·e·s et leur mortalité, entre autres paramètres, GoGreenRoutes en est arrivé à la conclusion que pas moins de 43'000 décès pourraient être évités chaque année, si les citadin·e·s avaient plus de parcs et de coins de verdure à disposition.

Ces lieux publics jouent un rôle important sur la santé et le bien-être de la population. En plus des avantages écologiques qu’ils fournissent, ils permettent les échanges sociaux, les activités culturelles et sportives.

D’autres études avaient déjà montré plusieurs effets bénéfiques imputables à la présence de tels espaces comme l’amélioration de la perception du bien-être et de la santé mentale, la réduction des maladies cardiovasculaires et de la mortalité due à des causes naturelles.

[1] https://gogreenroutes.eu/news?c=search&uid=wVqDJnxy

[2] https://www.thelancet.com/journals/lanplh/article/PIIS2542-5196(21)00229-1/fulltext

 

L'affiche de la semaine

Dernier article

Renforcer l’employabilité des plus de 40 ans
Lundi 17.01.2022
Par Anna Mirkovitch
Pour valoriser la main d’œuvre active en Suisse, le projet Viamia propose aux professionnel·le·s confirmé·e·s, tous métiers confondus, d’effectuer un bilan de leur situation professionnelle présente et future, accompagné d’un·e expert·e.