Go Top

Conférence-débat «Une co-parentalité à construire»

Lundi 25.05.2020
  • Date et horaire : lundi 25 mai 2020 à 18h
  • Lieu : Genève, Haute école de travail social, rue du Pré-Jérôme 16
  • Coût : 10 frs (gratuit pour les étudiants et membres AIFI)
  • Inscription en ligne

Co-organisée par la HETS Genève, cette conférence est consacrée au programme socio-judiciaire québécois «Une co-parentalité à construire».

Co parentalite

Présentation du projet pilote interdisciplinaire mené pour les transitions familiales à haut conflit mobilisant des mesures de protection de l'enfant par

  • Lorraine Filion, médiatrice familiale, co-présidente de l’Association internationale francophone des intervenants auprès des familles séparées, AIFI
  • Robert Proulx, juge à la Cour du Québec, Chambre de la Jeunesse
  • Nathaly St-Arnaud, coordonnatrice provinciale du programme socio-judiciaire en conflits sévères de séparation

Ces intervenant·e·s et formateur·trice·s viennent du Canada francophone pour croiser leurs regards avec ceux des acteurs et actrices de toute la Suisse romande.

La conférence ainsi que les deux jours de formation organisés les 26 et 27 mai 2020 proposent un échange de pratiques autour du renforcement de la co-parentalité ainsi que des outils pour la gestion du haut-conflit et le recueil de la parole des enfants impliqués.

  • Organisation : Groupement Pro Médiation, Astural, Institut des droits de l’enfant, Fédération genevoise médiations, Haute Ecole de travail social Genève.
  • Colloque 2021 Les organisateurs de la conférence et des journées de formation sont également partenaires du Colloque international de l’AIFI qui aura lieu du 5 au 8 mai 2021 à Genève.
  • Tarifs Pour bénéficier de tarifs préférentiels à la conférence et aux journées de formation 2020 ainsi qu’au Colloque AIFI 2021, vous pouvez adhérer à l’AIFI au prix de 110 francs suisses pour deux ans.
  • Renseignements :

 

Programme et inscription

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Pour agir contre le harcèlement entre élèves
Jeudi 27.02.2020
Par Marlène Charpentier
Le harcèlement concerne en moyenne un à deux élèves par classe. Ce phénomène a de quoi inquiéter. Une évaluation de la Cour des comptes genevoise met l’accent sur la nécessité du renforcement de la formation des enseignant·e·s.