Go Top

Colloque sur les environnements favorables aux aînés

Lundi 14.09.2020
  • Date et horaire : lundi 14 septembre 2020, 09:00 - 16:40
  • Lieu : Berne, Kursaal, Kornhausstrasse 3
  • Coût : 100 francs
  • Inscription en ligne jusqu’au 7 septembre

ASSM Colloque 2020Programme en format pdf


L'Académie suisse des sciences humaines et sociales annonce le colloque «Environnements favorables aux aînés : espaces sociaux et d’habitat pour toutes et tous».

Lorsqu’ils sont conçus de manière participative, les environnements favorables aux aînés contribuent à éviter la discrimination fondée sur l’âge, à promouvoir la participation sociale des personnes âgées et des populations vulnérables ainsi que les relations intergénérationnelles, et à assurer la sécurité de toute la population. Tous les domaines de la vie et de la politique sont donc concernés.

Ce colloque vise à montrer la diversité et les possibilités des environnements favorables aux ainés en Suisse. Il vise également à promouvoir l’échange entre les acteurs et la diffusion d’exemples de bonnes pratiques. La journée s’organise autour de trois thèmes principaux :

  • Formes d’habitat (y compris les soins et l’accompagnement)
  • Espace public, bâtiments, transports et mobilité
  • Participation sociale (des personnes âgées dans la société et de la société dans les communautés de soins, « Caring Communities »)

Publics : les personnes âgées, les professionnels ainsi que les acteurs de l’administration publique au niveau des communes, des villes et des cantons. Les domaines spécialisés suivants sont particulièrement ciblés : les affaires sociales, l’accompagnement et les soins, les infrastructures, la mobilité, l’aménagement du territoire, l’architecture et le secteur du logement et de l’immobilier. Le public cible comprend également les acteurs du domaine de la recherche sur le vieillissement.

Programme et inscription

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Stratégie politique autour des toilettes publiques
Lundi 03.08.2020
Par Benjamin Grether
A Lausanne, la présence bien visible dans l’espace public des marginaux de la Riponne les met au centre d’un dispositif de contrôle social. Cette situation renforce leur précarité et influence nos représentations des addictions.