Go Top

Journée Redéfinir l’aide et les vulnérabilités?

mardi 26.01.21
  • Date et horaire : mardi 26 janvier 2021, 09:00 - 18:00
  • Lieu : en ligne
  • Participation gratuite
  • Inscription en ligne jusqu’au 4 janvier 2021

c Hugues Sigenthaler HETSL© Hugues Sigenthaler / HETSL

La Haute école de travail social Lausanne (HETSL) annonce la journée «Les actualités du travail social: vers une redéfinition de l’aide et des vulnérabilités». Avec la participation des quatre Hautes écoles de travail social de Suisse romande.

La crise sanitaire et sociale du Covid aura touché aussi bien les individus dans leurs expériences personnelles et privées, que les institutions de l’action sociale et de la santé. Ce mouvement a concerné également et pleinement le travail social dans sa diversité de situations et d’interventions.

Cette journée organisée par la Commission scientifique du domaine Travail Social de la HES-SO s’adresse aux chercheuses et chercheurs, aux collaborateurs et collaboratrices des institutions publiques et privées, aux professionnel·es de l’intervention ainsi qu’à celles et ceux engagé·es dans des collectifs. Elle sera l’occasion de partager savoirs et connaissances, savoir-faire et expériences autour des notions d’aide et de vulnérabilité telles qu’elles sont aujourd’hui appréhendées.


Programme du matin

  • Mot de bienvenue. Par Dominique Malatesta, professeure, membre de la Commission scientifique, et Alessandro Pelizzari, directeur, Haute école de travail social et de la santé Lausanne (HETSL)
  • La vulnérabilité, une affaire de toutes et tous. Par Jean Louis Genard, professeur, Université Libre de Bruxelles (Belgique)
  • Les oubliés de la crise s'organisent : l'expérience de la lutte pour le fonds de soutien aux travailleuses et travailleurs précaires à Genève. Par Alessandro Pelizzari, HETSL
  • Les effets du confinement sur les dynamiques familiales, sous l’angle des inégalités, en Suisse, en France et en Suède. Par Sandra Constantin, collaboratrice scientifique, HETSL et Université d'Oxford (Angleterre)
  • Discussion. Animée par Carola Togni, professeure, HETSL


Programme de l’après-midi

  • Vieillir dans les vallées alpines du Canton du Valais sous l’angle des ressources et des vulnérabilités des hommes et des femmes de plus de 80 ans. Par Clothilde Palazzo, professeure, HES-SO Valais-Wallis, filière travail social
  • L’expérience de la crise sanitaire chez les plus de 65 ans : une enquête en ligne et des entretiens pour mieux comprendre. Par Maël Dif-Pradalier, professeure, François Geiser, collaborateur scientifique, et Christian Maggiori, professeur, Haute école de travail social de Fribourg
  • S’engager pour une aide inconditionnelle : au-delà des dilemmes, la dimension politique. Par Maëlle Meigniez, collaboratrice scientifique, António Magalhães de Almeida, maître d'enseignement, et Dominique Malatesta, HETSL
  • Figures de bénévoles dans l'aide alimentaire au temps du COVID-19. Par Anne Laure Counilh, Laurence Ossipow et Yvan Cerf, Haute école de travail social Genève (HETS-GE)
  • Discussion. Animée par Valérie Hugentobler, professeure, co-doyenne, responsable du Laboratoire de recherche santé-social (LaReSS), HETSL
  • Clôture. Par Christian Maggiori, professur, président de la Commission scientifique, HETS-FR

Lire aussi les articles de la rubrique Covid-19 de REISO

En savoir plus

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

La contraception masculine: ça fait mâle?
Jeudi 21.01.2021
Par Valentine Schmidhauser et Angélick Schweizer
En Suisse, bien que la contraception soit majoritairement assumée par les femmes, cela ne signifie pas que les hommes en soient désinvestis. Les intérêts de la pharma et, surtout, les représentations de genre expliquent ces blocages.