Go Top

Formation sur la postvention du suicide

Jeudi 10.09.2020
  • Date et horaire : jeudi 10 septembre 2020, de 13h30 à 17h30
  • Lieu : Fribourg, HETS, Aula, route des Arsenaux 16a
  • Coût : 50 frs, gratuit pour les étudiant-e-s
  • Inscription obligatoire en ligne jusqu’au 31 août 2020

Prevention Suicide HETS FR

Le 10 septembre est la Journée mondiale de prévention du suicide. A cette occasion, la Haute école de travail social Fribourg annonce l’après-midi de formation «Le suicide: et après? Comprendre et soutenir».


Deux conférences

  • Edouard Leaune «Soutenir les professionnels affectés par le suicide d’un usager: quels outils pour accompagner la résilience?»
  • Dolores Angela Castelli Dransart «Le deuil à la suite d’un suicide: réactions, spécificités et pistes d’accompagnement.»


Quatre ateliers

  • Jörg Weisshaupt (D). Perspektiven für Suizidbetroffene.
  • Micheline Repond et Fabienne Limat. Postvention dans les établissements scolaires: impacts, réactions, posture des adultes.
  • Virginie Salamin. EMUPS – offrir une aide psychosociale immédiate et post-immédiate dans le contexte d’un suicide.
  • André Kuntz et Daniel Ducraux (RFSM). La postvention au sein du RFSM en relation avec la prévention et l’intervention de la crise suicidaire.


Organisation

  • Association Prévention Suicide Fribourg
  • Haute école de santé Fribourg
  • Haute école de travail social Fribourg
  • Direction de la santé et des affaires sociales et Service de la formation professionnelle de l’Etat de Fribourg
  • Réseau fribourgeois de santé mentale


Public

  • Pour les professionnel-les et les intervenant-es des domaines médical, psychosocial, pédagogique, judiciaire, religieux, de l’enseignement, des ressources humaines, etc.

Programme et inscription

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Stratégie politique autour des toilettes publiques
Lundi 03.08.2020
Par Benjamin Grether
A Lausanne, la présence bien visible dans l’espace public des marginaux de la Riponne les met au centre d’un dispositif de contrôle social. Cette situation renforce leur précarité et influence nos représentations des addictions.